www.philatelistes.net - Anecdotes philatéliques : La Semeuse : «impossible de gratter le tton »
Philéchanges
Echanges & transactions philatéliques

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Jeux
Quiz
Les semblables
le Taquin
Tic-Tac-Toe
Puzzles

Thèmes
La poésie
La Corse
Timbres ronds
La photographie

Pour bien débuter
Le dico
Le premier timbre au Monde
Les timbres les plus chers du Monde !
Comment fabrique-t-on les timbres ?
La poste enfantine
Comment choisir ta collection ?
Comment les décoller, les classer ?
Comment exposer, participer à des compétitions ?
histoire postale

Anecdotes philatéliques : La Semeuse : «impossible de gratter le tton »


Introduction
Le dico
Le premier timbre au Monde
Les timbres les plus chers du Monde !
Les timbres non-émis
Comment fabrique-t-on les timbres ?
Catalogue des timbres de 1849 à 1936
Dessine ton timbre (Nécessite un navigateur récent)
Comment choisir ta collection ?
Comment les décoller, les classer ? Le matériel
Comment exposer, participer à des compétitions ?
Egine censurée par le ministre!
«impossible de gratter le téton»
Le bêtisier de la philatélie

La Semeuse de la discorde...

La première Semeuse (à fond ligné) fut émise le 2 avril 1903.

France 129 : Semeuse fond ligné

Elle fit l'objet de nombreuses critiques :

  • les valeurs faciales étaient peu lisibles à cause des lignes
  • le soleil était placé du côté des ombres
  • elle semait à contre-vent

L'Administration voulu modifier le timbre et procéda à plusieurs essais.
Le 6 mars 1906, le tarif de la lettre simple baisse de 15 à 10 centimes : c'est l'occasion d'effectuer le changement.
On créée pour l'occasion la Semeuse camée «avec sol» :

France 134 : Semeuse camée avec sol


Elle sera disponible pour le grand public le 16 avril 1903.
Louis-Eugène Mouchon à partir d'une Semeuse lignée refit une Semeuse camée sans sol et sans le haut du sac. Mais la maquette présentée au ministre Bérard comportait une petite corne disgrâcieuse qu'il qualifia de «téton».
Semeuse camée avec téton


Il demanda à l'Atelier du timbre de modifier le dessin.
Le 9 avril 1906, Thévenin, Directeur technique de l'Atelier du timbre écrivait au ministre la lettre suivante :

Lettre  de Thévenin au ministre Bérard
©Musée de La Poste, Paris

Deux valeurs furent imprimées : le 10c (lettre simple) et le 35c (lettre recommandée).

10c Semeuse chiffres maigres 35c Semeuse chiffres maigres

Elles furent mises à la disposition du public le 26 juillet à midi. Le ministre Bérard ne la trouva pas à son goût : on commença par la retirer du circuit deux heures plus tard pour la remettre en service peu de temps après (il fallait bien appliquer la baisse des tarifs et, on n'avait pas d'autre alternative).
Mouchon modifia de nouveau son dessin en ajoutant les lignes autour du sac et de la silouhette pour la détacher du fond.
Cette Semeuse ne plaisait toujours pas, et, en 1907, le même ministre Bérard demandait une nouvelle gravure à Lhomme, un graveur retoucheur de l'Atelier du timbre, qui regrava la figurine à partir du dessin de Roty.
La Semeuse «chiffres gras» était née!

Semeuse chiffres gras



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques