www.philatelistes.net - L'Organisation des postes pendant la Commune
Philatelic Webmasters Organization (PWO)
Association fondée pour promouvoir, soutenir et développer la philatélie grâce à la création et la publication sur le Web. Contrairement à ce que son titre pourrait faire penser, elle s'adresse également aux webmasters francophones. Utile pour tous ceux qui souhaitent développer un site et bénéficier du savoir-faire des "aînés" sur le sujet.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Actualité
Actualité

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

L'Organisation des postes pendant la Commune


Introduction
La guerre de 1870
La poste pendant la Commune
L'Agence de la Bourse
L'Agence Moreau et Osmont
L'Agence Bruner
L'Agence Maury et Lorin
Les Lorins
Evénements marquants
Quelques images de la Commune
L'exécution des généraux Thomas et Lecomte
La destruction de la colonne Vendôme
Exécution de six otages par les fédérés

Page prcdentePage prcdente


(d'après LA POSTE A PARIS SOUS LA COMMUNE, Léon Chamboissier)
Le courrier avec la province tant interrompu, A. Theisz, autorisa les agences particulires transporter du courrier moyennant le paiement de la correspondance aux bureaux de Saint-Denis et de Vincennes.

Aussi, le 26 avril 1871, le Délégué aux Finances, signait l'arrêté suivant :

COMMUNE DE PARIS
Délégation des Finances


Considérant qu'il est du devoir de l'Administration de fournir à tous les citoyens de Paris les moyens de correspondre avec les départements et l'étranger ;

Que dans les circonstances présentes, les obstacles que le Gouvernement de Versailles oppose au Service des Postes (arrestations de courriers, saisies de dépêches, etc.) obligent la Commune à donner un libre cours à l'initiative individuelle ;

Considérant d'autre part que les Agences particulières peuvent profiter des timbres d'affranchissement du Gouvernement de Versailles pour obtenir le transport de leurs dépêches dans Paris à titre gratuit ;

Que la Commune est seule propriétaire du service des dépêches dans Paris, et qu'elle est en mesure de garantir ce service ;

Sur la proposition du citoyen Theisz, membre de la Commune délégué à la Direction Générale des Postes,

Le membre de la Commune délégué aux finances,

Arrête :

Art. ler. - Provisoirement le transport des lettres pour les départements et l'étranger est autorisé sans prélèvement de la part de l'Administration.

Art. 2. -Toutes les lettres affranchies, expédiées des départements et de l'étranger à destination de Paris, doivent être soumises à l'affranchissement de Paris pour Paris, quel qu'en soit le mode de transport et de distribution.

Les lettres non affranchies seront soumises aux taxes ordinaires de Paris pour Paris.

Art. 3.- Les contrevenants aux présentes dispositions seront poursuivis selon les prescriptions des arrêtés du 27 prairial an IX, art. 5, du 19 germinal an X, art, 1, et de la loi du 22 juin 1854, art, 2I.

Art. 4 - Le délégué de la direction des Postes est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Paris, le 26 février 1871.


(Le compositeur lui-même s'est trompé de mois )

le Membre de la Commune délégué aux Finances,
JOURDE.





A. Theisz tolra leur fonctionnement. De nombreuses agences virent le jour.
Les principales furent : l'Agence de la Bourse, l'agent de MM. Moreau et Osmont, l'Agence Bruner, l'Agence Maury et Lorin, les Messageries Meuret et Cie, l'Agence Denole.

Page suivantePage suivante...



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques