www.philatelistes.net - Chroniques d'histoire postale
Perfores de France
timbres perfores de france et des colonies, étude sur les perforés, section membres, ventes achats annonces réservation catalogue ancoper, mancolistes, échanges etc...

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Chroniques d'histoire postale


Actualités philatéliques


1848

Etienne Arago (1802-1892)

Arago, Directeur des Postes, fait adopter le timbre-poste. Dans l'article 5 du décrêt il est indiqué que « pour affranchir une lettre, il suffira d'humecter le côté du timbre qui est enduit de gomme et de l'appliquer sur l'adresse de la lettre que l'on peut ensuite jeter à la poste en toute confiance et sans autre formalité »

1848

Avis au public : Taxe des lettres

Simplification de la taxation des lettres.
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1849

Premier timbre français

Naissance du 1er timbre-poste français
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1852

Type Présidence

1854

Extension de la prime à l'affranchissement à tous les bureaux de poste de France

1854

Premiers courriers hors sac

La Librairie Hachette obtient de l'Administration postale que les paquets de journaux soient remis de la main à la main en gare ou en station de passage sans passer par un bureau distributeur.

1858

Création des timbres-taxe

Le Directeur général des postes prit une décision exécutoire au premier janvier 1859, qu'en « cas de non affranchissement, la taxe payée par les correspondances locales sera portée sur le suscription au moyen de chiffre-taxe gommés ». Cette mesure concernera tous les bureaux, y compris Paris (qui en était au début écartée) en mai 1865.

1860

Première bourse aux timbres

Organisée par des lycées au Jardin des Tuileries

1862

1ers timbres français dentelés

Type Napoléon III (Empire Français). Bien que le Conseil des Postes ait demandé en 1855 que «les timbres-poste livrés au public par l'administration des postes seront pointillés», il fallut attendre août 1862 pour que cette décision soit mise en application (les timbres anglais possédaient déjà des dentelures)

1862

Premier catalogue de timbres-poste

Edité à Paris par la Maison Potiquet

1864

PHILATELIE

Arthur Maury, dans le Collectionneur de timbres-poste utilise pour la première fois le mot «philatélie» forgé par Herpin à partir des mots grecs «philos» (ami) et «atelia» (franchise, pris à tort pour affranchissement = «telos»). En fait il eût fallu plutôt utiliser «philotélie». Mais l'usage en décida autrement...

1865

Première vente aux enchères

La collection Elbé est adjugée pour une valeur totale de 1000 F à l'Hôtel Drouot à Paris

1866

Napoléon en grand format

Création du timbre de grand format et à forte valeur d'appoint (5F) au type Napoléon III. Gravé par Anatole Hulot, qui était imprimeur, mais non graveur et qui se contenta de reprendre le dessin réalisé par Albert Barre pour les effets de commerce de l'Etranger et warrants. En 8 ans, un million de timbres furent utilisés sur les 4 631500 tirés de novembre 1869 au premier juin 1877. Anatole Hulot adjoint au Directeur général mis près de trois ans à s'acquitter de sa tâche et ne parvint pas à graver les goujons destinés à recevoir la valeur faciale. Trois passages en presse étaient nécessaires: l'un pour le vernis incolore (fond de sûreté), l'autre pour le fond, le troisième pour la valeur faciale.

1866

Création du réseau pneumatique

Créé à Paris pour répondre aux besoins de l'Administration des postes, ce service fut ouvert au public le 25 janvier 1879. Il continuera a être exploité jusqu'au 30 mars 1984. Tous les bureaux de poste parisiens ainsi que celui de Neuilly sur Seine furent équipés de tuyaux et de machines produisant de l'air comprimé. Ces tuyaux transportaient des « obus » à une vitesse de 30 km/h. Deux systèmes complexes et indépendants de tuyaux ( pour «l'aller» et le «retour») furent utilisés,
les «obus» étant toujours transmis dans le même sens. Pour certains bureaux isolés de la région parisienne, la continuité du service de pneumatiques était assurée par des ...cyclistes. Le même service fut ouvert à Marseille en 1910. Jusqu'au 10 juillet 1898, des formules spéciales délivrées par l'Administration devaient être utilisées. Après cette date, le public put utiliser des enveloppes et des cartes vendues dans le commerce, sous réserves des contraintes de poids (7 à 30 g), de dimension (les plis étant "roulés" dans les obus, il fallaient qu'ils soient également « souples » ) et d'affranchissement.

Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1867

Secret des lettres

Le Directeur Général des Postes demande à ses subordonnés que lui soit remis les lettres circulaires soupçonnées d'avoir été expédiées par le comte de Chambord. L'affaire soulève une polémique.

1868

timbres télégraphe

Emission des premiers timbres télégraphe (type Aigle impérial, non dentelé)

1868

timbres pour journaux

Premiers timbres pour journaux

1870

Emission des timbres d'Alsace -Lorraine

1870

Utilisation des pigeongrammes


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1870

Boules de Moulins


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1870

Les Papillons de Metz

Le Docteur Julien François Jeannel crée la première poste aérienne aérostatique
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1871

Vignettes postales

Imprimées en Belgique à l'Effigie du Comte de Chambord (1820-1883) et dessinées par Vervelle (qui affirma plus tard qu'il ne s'agissait que d'une plaisanterie). Elles étaient destinées à être utilisées en cas de succès du Comte de Chambord (petit-fils de Chales X).

1871

Vignettes LORIN

Pendant le blocus postal de Paris, le gouvernement replié à Versailles autorise des agences privées à faire la liaison postale avec la province moyennant une taxe. M. Lorin, en accord avec le marchand Maury fit imprimer des vignettes pour le sens Paris/Province et des vignettes de taxes pour le retour.
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1872

Création de la carte postale

La loi du 20 décembre 1872 permet la création des cartes postales au tarif de 10c pour une carte locale et de 15c pour celels circulant de bureau à bureau. Les premiers envois circuleront le 15 janvier 1873

1874

Création à Berne de l'Union Générale des Postes

1875

Fondation de la Société Française de Timbrologie

Sous l'impulsion du baron de Rotschild

1876

Emission du type Sage

Dessiné par Jules-Auguste Sage, qui avait remporté un concours organisé la même année. La gravure fut confiée à Louis-Eugène Mouchon.

1878

Création des entiers postaux

Le Directeur Général des Postes annonce par une simple lettre la création des « entiers postaux ». La première émission sera une carte postale au type Sage à 10c pour la France et à 15 c pour l'Etranger avec deux lignes d'adresse au recto et une page vide au verso pour la correspondance. Celle à 10 c fut tirée à 12 millions d'exemplaires)

1879

Création du Ministère des Postes et Télégraphes

1880

timbres téléphone

Emission des premiers timbres téléphones. Bulletins de conversation de 5mn

1882

Eugène Daguin

Dépôt du brevet d'invention d'un système mécanique destiné à timbrer les lettres, oblitérer les timbres. La Poste en équipera plusieurs centaines de bureaux de 1884 à 1967.

1882

Création des cartes-lettres

La loi du 20 avril 1882 autorise l'admistration postale à faire timbrer directement divers supports tels que cartes et enveloppes. Le papetier parisien Vervelle crée les cartes-lettres : feuilles renforcées qui une fois pliées et refermées par des côtés gommés deviennent une enveloppe. Un piquage sur les bords permet au destinataire de les ouvrir facilement.

1882

Premières bandes pour journaux

la loi du 20 avril 1882 permet de créer les bandes pour journaux qui facilitent leur affranchissement en nombre. La première bande est celle du 1 centime noir type Sage, imprimée sur papier bulle.

1887

Vignettes postales

Emises à l'effigie du Général Boulanger, probablement imprimées en Allemagne.

1887

Fondation de l'Echo de la timbrologie

La revue philatélique est créée à Douai par M. Frémy. Le titre imprimé par Théodule Tellier est cédé à l'imprimeur Amiénois Louis Yvert en 1895.
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1890

Colis postaux

Premiers timbres pour colis postaux de Paris à Paris

1892

Colis Postaux

Premiers timbres pour colis postaux -hors Paris-déclinés en trois variantes : apport à la gare, valeur déclarée, livraison par exprès

1893

Chambre des députés

adoption à la Chambre des Députés du projet de Concours
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1893

Création des préoblitérés

La préoblitération des timbres permet d'éviter la fastidieuse opération d'annulation des timbres pour les envois en nombre(journaux et périodiques notamment.
Premiers timbres préoblitérés : les timbres au type Sage. La roulette de 1893 imprime 4 lignes : PARIS/ IMPR/ (jour)/(mois).

1894

Journal Officiel

Parution des modalités du concours, du 7 au 12 mai, les projets seront exposés à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1895

Le Concours de 1895

Projet GRASSET
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1896

Yvert et Tellier

Parution du premier Catalogue Prix-courant * timbres-poste : 576 pages, 500 timbres présentés, 10000 cotations en neufs et oblitérés. Tiré à 8000 exemplaires, l'ouvrage est rapidement épuisé.
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1898

Chambre des Députés

Le Député BERTAUX demande une nouvelle série de timbres pour l'exposition universelle

1900

1ère émission France


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

50c brun et gris


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

1f


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

2f violet et jaune


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

5f Bleu et chamois


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

Emission au type Mouchon

1900

Premier timbre en typographie à plat

en une couleur : type Blanc, en deux couleurs : type Merson
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1900

Emission au type Blanc

1900

Exposition philatélique

organisée dans le cadre de l'exposition universelle de 1900 du 28 août au 9 septembre dans l'hôtel de la Société Nationale d'Horticulture au 84, rue de Grenelle

1901

timbres de Franchise militaire

Premiers timbres de franchise militaire au type Mouchon

1902

Emission d'Alexandrie


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Cavalle


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Chine


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Dédéagh


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Crète


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission du Levant


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission du Maroc


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Port-Saïd


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1902

Emission de Zanzibar


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1903

Emission du 15c vert-gris

(première semeuse émise)

1904

Retrait du 2f violet et jaune

(Il s'agit d'un retrait Officiel, les stocks continuent d'être écoulés)
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1906

Premiers carnets de timbres

Emission des premiers carnets de timbres avec une majoration de 0,05 F pour la couverture. Par exemple, le premier carnet de 40 timbres type Blanc 5c vert No 111C Type IB coûtait : 40 timbres x 5c = 2,00 F + 0,05 F de couverture soit 2,05 F. Cette majoration fut supprimée en 1910.

1906

Emission du 10c rouge

(Première semeuse Camée, avec sol)

1906

Retrait du 2 f violet et jaune


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1906

Emission du 45c vert et bleu


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1906

Suppression du 40 c. (première impression)

1908

Rétablissement du 40 c

Réimpression en Juillet

1909

Grève des Postes

Grèves dans les Postes qui dureront plus d'un mois à la suite de la maladresse d'un sous-secrétaire d'Etat (Simyan), 800 agents sont menacés de révocation. L'amnistie des postiers sera refusée le 15 juin par Clémenceau.La Chambre de commerce et d'Industrie d'Amiens décide d'émettreun timbre pour acheminer le courrier des sociétés par voie privée. L'impression est confiée à la société Yvert.

1910

Emission du livret postal d'identité de l'UPU


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1911

Surcharge ANNULE une fois

Sur les 40c, 45c, 50c, 1f, 2f (violet et jaune)
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1911

Création d'un tarif spécial pour les correspondances en Braille

Les non-voyants peuvent expédier leur courrier à un tarif très avantageux : 5c jusqu'à 100g au lieu de 20c. Les collectionneurs recherchent plus particulièrement les cécogrammes ou imprimés pour aveugles. Généralement affranchis avec des timbres au type Blanc, Semeuse et bandes pour journaux.

1912

Faux dits de FORBIN du 5 f de France et de timbres des BFE


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1916

Essais de surcharges de Guerre


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1916

Postes Serbes à Corfou


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1916

Papier GC

Circulaire autorisant le papier de Grande consommation
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1916

Emissions de l'île Rouad


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1916

Emissions du Monténégro


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1918

Emissions de Tanger


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1918

Timbres-monnaie

Pour faire face à la pénurie de petites pièces, on utilise des timbres présentés sur divers supports à l'enseigne du commerçant ou de l'entreprise qui les distribue : cartons, capsules ou jetons métalliques en fer-blanc ou aluminium, recouverts d'une rondelle transparente en mica ou cellophane, le tout étant serti pour assurer la protection du timbre. On assiste en 1920 à une pléthore d'émissions de type de monnaies. Par exemple celui-ci émis par le Crédit Lyonnais.

1919

Surcharge Armées Alliées d'Orient

(Poste aérienne)
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1919

Colis postaux d'Alsace-Lorraine


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1919

Emissions de Syrie


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

Emission du 60c violet


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

Emission du 2 f orange et vert-bleu


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

Emissions de Castellorizo


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

Emissions de Cilicie


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

La Poste enfantine

Jeux vendus par les Magasins Réunis
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1920

Emissions de Memel


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1921

Réimpression du 5f

1921

Retrait du 50c

Remplacé par le 50c bleu semeuse lignée le 30 juin.

1922

Emission du pré-oblitéré 45c


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1923

Emission au type Pasteur

Emises avec un an de retard pour la commémoration de la naissance de Louis Pasteur en 1822

1923

Congrès philatélique de Bordeaux

Emission du 1f avec surcharge du congrès
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1923

Surcharge ANNULE deux fois

sur 40c, 45c, 60c, 1f, 2f vert et orange, 5f, 45c préo
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1924

Retraits

du 40c (2ème impression) et du 45c, remplacé par le 45c Pasteur en Août.

1924

Retrait du 60c

Remplacé par le 60c semeuse lignée

1924

Surcharges Spécimen

Petite surcharge SPECIMEN oblique de couleur, non émise sur les 40c, 1f, 2f orange et vert et 5f

1924

Algérie

Les timbres de France ne peuvent plus être utilisés en Algérie
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1924

retrait du 40c


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1924

Emissions en Algérie


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1924

Emissions au Grand Liban


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1925

Premiers Carnets de timbres avec publicité

Le 14 avril 1923, Carlos Courmont qui avait obtenu de l'administration la concession publicitaire en 1922 obtint également l'autorisation de couvrir les marges des timbres. Les magasins du Louvre tirèrent un carnet à 3000 exemplaire qui fut distribué aux concierges parisiens.
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1925

Surcharge Spécimen

Sur les 2f, 3f, 5f
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1925

Emission du 3f violet


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1925

Suppression du 1 F

Remplacé par le 1f Bleu Pasteur
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1925

Emissions du Territoire des Alaouites


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1926

Retrait du 1f


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1926

Emission du 10f


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1926

Emission du 20f


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1927

Poste aérienne

Premiers timbres de poste aérienne émis pour le Salon International de l'aviation à Marseille
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1927

Emission du 2f (orange et vert)


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1927

Emission du 5f


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1927

retrait du 3f violet

remplacé par le 3f lilas et carmin
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1927

Premières ventes sur Offres

Créées par la Maison Octave Roumet

1928

Premier timbre imprimé en taille-douce

Le travail 1F50 + 8 F 50 tirage : 2 000 000 exemplaires, ventes : 160 000
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1928

Paquebot Ile-de-France

Un hydravion embarqué sur le paquebot Ile-de-France, parti du Havre est catapulté à 700 km des cotes américaines. IL se pose à New-York avec 24 d'avance sur le navire. L'hydravion transporte le courrier remis par les passagers durant la croisière. Chaque courrier était affranchi avec une surtaxe de 10 F. Le succès de l'opération, en partie dû au Lieutenant de Vaisseau Demougeot, fut tel que les timbres à 10 F furent épuisés rendant impossible la même opération au retour en vue des îles Sorlingues. Le Consul de France et l'Agent des postes à New-York décidèrent alors de surcharger 2700 timbres 90c Berthelot et 900 timbres 1,50 F Pasteur avec une surcharge de 10 F.

1928

Académie de Philatélie

Assemblée constitutive de l'Académie de philatélie composée de 40 membres. Son premier Président sera Alfred Kastler.

1929

retrait du 20 f remplacé par le 20 f Pont du Gard


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1929

émission du 2f orange et vert surchargé Exposition philatélique du Havre


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1929

retrait du 10f remplacé par le 10 f La Rochelle


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1929

Premier timbre imprimé en taille-douce

sur rotative
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1929

accident du Dragon d'Annam

l'avion de Costes et Bellonte
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1930

Retrait du 5f

remplacé par le 5f Mont Saint-Michel

1930

Retrait du 3f lilas et carmin

Remplacé par le 3 f Cathédrale de Reims
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1931

Merson Socio-Postaux


Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier

1935

Merson Socio-Postaux

Emission avec encadrement et lettre M ou V en surcharge noire
Cliquez ici pour plus d'explications cf. dossier



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques