www.philatelistes.net - Les Ballons Montés
LOGI-Collector, gestion de collections sous Windows et Android
gérez vos activités et votre budget philatélique. - importez/exportez des bases de données philatéliques ms access et des images de timbres. - gérez vos catalogues et valorisez vos collections. - 32 modes de recherches paramétrables ou pré-définis. - créez vos feuilles d'intérieur et visualisez vos albums virtuels sous forme de diaporama. - interface simple, zoom photos, aide, infos et site internet intégrés. - modifiez le contraste, la luminosité et la couleur des images des timbres. outre les timbres qui restent la priorité, ce site propose un logiciel de gestion de fèves aux collectionneurs.
Nouveauté : La diffusion du logiciel de timbres sur une nouvelle clé USB avec un lot d'images HD

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Histoire postale

Début d'un mot :


La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Pneumatiques
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Les Ballons Montés


La guerre de 1870
Introduction aux ballons montés
Fiches détaillées des ballons
Les Affranchissements
Les Aéronautes
Les tentatives de retour sur Paris
Le projet de Dupuy de Lhome
Documents sur les ballons montés
Les ballons naufragés
Les ballons prisonniers
Les cartes-poste
Le Décret du 27 septembre 1870
Images de ballons montés


Ballon N° -- : « L'Union »
Caractéristiques Volume : 1100 m³
Fabricant : Cie des Aérostiers
Date de départ Mercredi 21 Septembre 1870 (3 ème jour du Siège)
Lieu de départ Usine à gaz (Vaugirard)
Lieu d'arrivée
Déchiré au moment du départ : pas d'ascension
Kilomètres parcourus 0 km
Histoire Le ballon s'est déchiré au moment du gonflement, l'ascension n'a pas eu lieu.


Récit de Gaston Tissandier :

Il y avait encore à Paris six autres aérostats, l'Impérial qui faisait partie du mobilier de la couronne, ballon pourri que l'on n'a jamais pu réparer, l'Union, appartenant à Gabriel Mangin, qui après une tentative d'ascension dut renoncer à boucher les trous de son ballon, que ses collègues appelaient par ironie le ballon-passoire, tant il était criblé de piqûres; le Napoléon et l'Hirondelle, deux méchants ballonneaux appartenant à Louis Godard, le Ballon captif de l'Exposition construit pas M. Giffard. J. Duruof avait encore laissé à Paris un petit aérostat de 400 mètres cubes, avec lequel M. Nadar fit quelques ascensions captives. L'art de l'aérostation était tombé si bas, que la patrie des Montgolfier ne comptait que quelques ballons usés par l'âge et le service. Mais on tira parti tant bien que mal de tout ce matériel.

Les ballons militaires furent achetés à la Commission, par l'administration des Postes, et le premier départ fut organisé par M. Nadar à la place Saint-Pierre.




Rechercher     

Sources : 


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques