www.philatelistes.net - Luc-Olivier Merson : La Maquette : histoire d'un timbre
Philatélix : Logiciels pour la philatélie et la numismatique
PHILATELIX Timbres de France est le numéro un des logiciels philatéliques en France. Pour tous les amoureux des timbres, novices et confirmés. Multicollections, avec de très nombreux outils de recherche, une gestion poussée de la mancoliste et de la dispoliste, il décrit 6 600 timbres et près de 16 000 variétés avec 60 000 cotes, contient plus de 9 000 clichés en haute-résolution, un inventaire détaillé de la collection et son évaluation financière. Sans oublier la triple numérotation, le procédé des imagettes, les multiples exports, ...

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Actualité
Actualité

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Luc-Olivier Merson : La Maquette : histoire d'un timbre


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

Les timbres qu'il a dessinés et qui ont été gravés par Auguste Thévenin, ont inauguré le XXème siècle.

L'aventure commença à la Chambre des Députés par le concours de 1893.

Merson : un peintre inspiré par Heim ?


La Maquette du timbre n'a jamais été retrouvée. Il en existe cependant plusieurs fausses, des plus fantaisistes.
Une hypothèse a été émise selon laquelle le timbre serait inspiré d'une oeuvre appelé "La force" de François-Joseph HEIM, actuellement conservée au Musée de Belfort, peint en 1817.


Le timbre porte en bas à gauche les mentions : Luc Olivier-Merson Del. (abréviation de dessinateur en latin) et Auguste THEVENIN inc (Abréviation de graveur en latin)
Techniquement, ces vignettes postales innovent par une impression en deux couleurs et en grand format. Cependant le choix de la typographie (et non de la taille-douce) pour un timbre en deux couleurs avec deux passages d'impression s'est révélé mauvais (il fait le bonheur des philatélistes) car de nombreuses variétés sont dues à la difficulté de maîtriser ces techniques.

Suite : Merson inspir par Heim ? Suite : Merson, inspir par Heim ?


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques