www.philatelistes.net - Le lexique des termes philatliques
Site officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie
Site Officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie.
Toute la Philatélie Scandinave. Catalogue en ligne gratuit des timbres de scandinavie. Ventes à prix net. Echanges.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Actualité
Actualité

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Le lexique des termes philatliques



FREYCINET, Charles Louis de Saulces de
FREYCINET, Charles Louis de Saulces de

Il a étudié à l'École polytechnique avant d'entrer dans les services du gouvernement. Au gouvernement, ingénieur du corps des Mines, il est le chef de l’exploitation de la Compagnie des chemins de fer du Midi lors de la chute du Second Empire.
Il devient collaborateur de Gambetta comme délégué à la guerre dans le gouvernement de la Défense nationale en 1870–1871 durant la Guerre franco-allemande de 1870 et soutient, autant que faire se peut à son poste, le jeune officier Louis Nathaniel Rossel qui refuse l'armistice face à la Prusse. Il est promu officier de l'ordre impérial de la légion d'honneur en 1870.
Pendant cette période (1870-1871), il avait en tant que secrétaire Justin Germain Casimir de Selves, fils de son gendre Jacques Joseph Gustave de Selves, Contrôleur des tabacs, marié avec sa fille. Il devient sénateur de la Seine en 1876, mandat qu'il devait conserver jusqu’en 1920. Il est ministre des Travaux publics (1877–1879), où son nom est attaché à la multiplication de lignes de chemin de fer souvent de qualité médiocre (plan Freycinet), dans le but de désenclaver les régions mal desservies. Il contribue également à la modernisation des voies fluviales, notamment par l'établissement d'une norme pour la taille des écluses, connue depuis sous le nom de gabarit Freycinet.
Il est ensuite à plusieurs reprises président du Conseil après avoir été appelé pour la première fois par Jules Grévy, cumulant cette fonction avec celle de ministre des Affaires étrangères en 1879-1880 puis en 1885-1886. Il soutint Jules Ferry dans ses projets de laïcisation et de scolarité obligatoire. Il est candidat à l'élection présidentielle de 1885, sans succès.
En 1886 il fit expulser les prétendants au trône de France puis fut battu par Marie François Sadi Carnot lors des élections à la présidence de la République de 1887. Premier civil à devenir ministre de la Guerre en 1889-1890, il fit porter le service militaire à trois ans, créa l’état-major général et modernisa l’équipement militaire en faisant adopter par l’armée le fusil Nicolas Lebel et le Canon de 75 Modèle 1897.
Accusé d’avoir voulu étouffer le Scandale de Panama, il fut éloigné du pouvoir mais retrouva le ministère de la Guerre dans le cabinet Charles Dupuy où, soucieux de défendre l’honneur de l’armée, il se montra ardemment anti-dreyfusard. Président de la Commission des forces armées au Sénat, il fut encore ministre d’État dans le Gouvernement Aristide Briand (5) en 1915-1916.
Il fut élu à l'Académie française en 1890.
D'après l'ouvrage du ministère des affaires étrangères intitulé « Commission supérieure pour l'examen du projet de mer intérieure dans le sud de l'Algérie et de la Tunisie présenté par Monsieur le Commandant Robert » (Paris, imprimerie nationale, 1882) Monsieur Freycinet était président du conseil et ministre des affaires étrangères en 1882.
(Source Wikipedia)

Léon Gambetta
© La Poste
GAMBETTA, Léon
(Cahors 1838 - Ville d'Avray 1882)
Avocat et homme politique, membre du Parti Républicain (Député de Paris en 1869) et du gouvernement de la Défense Nationale où il est Ministre de l'Intérieur

Consulter aussiPour en savoir plus, cliquez ici
Nadar en ballon
NADAR, Gaspar-Félix Tournachon, dit
(Paris 1820-1910)
Journaliste, caricaturiste, aéronaute, critique d'Art et surtout un extraordinaire photographe, devenu célèbre avec la sortie de son immense lithographie Le Panthéon Nadar. Il a également procédé à plusieurs recherches personnelles sur les techniques d'animation. Voir l'autoportrait animé.
Membre de la Société Française de Photographie (SFP)

 
le Panthéon Nadar Nadar (caricature de Gill)  Nadar : portrait de George Sand Nadar : portrait de Gérard de Nerval 
Cachet Nadar-Duruof Nadar et Gambetta quittent Paris en ballon Nadar autoportrait animé, 1865 
Nadar : Emission commémorative de juillet 1999

STEENACKERS, François-Frédéric
(1831, mort à Lisbonne)
Homme politique Français d'origine Belge, député de la Haute-Marne. Ami de Gambetta, il fut chargé par lui d'organiser
le service des télégraphes.

A propos de Steenackers, Edouard Drumont dans un ouvrage très controversé écrivit : "Nul français non plus ne fut jugé digne, même
pour la défense de sa Patrie, de garder le secret de ces dépêches télégraphiques qui avaient alors une importance
si considérable ; on choisit un homme qui était né à Lisbonne ; ajoutons que c'était de parents Belges, au dire de
Vapereau.
Si l'histoire veut plus tard chercher la trace d'un de ceux qui ont joué le rôle principal dans ce que l'on a appelé,par antiphrase sans doute, le gouvernement de la Défense Nationale, elle n'aura qu'à ouvrir le livret du Salon à la rubrique : Sculpteurs et graveurs étrangers sur médailles ou sur pierres fines, elle trouvera là : Steenackers (François-Frédéric), né à Lisbonne, M-H."

Consulter aussiPour en savoir plus, cliquez ici

Autre recherche : 
  

Recherche par portrait  Recherche d'un personnage par son portrait
Liste des personnages


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques