www.philatelistes.net - E. M. Cioran (1911-1995)
Association Philatélique France-Israel
Le site de l'Amicale Philatélique France-Israël 
Ce site a pour but d'amener le plus d’informations possibles sur la Philatélie Judaïca.

Il se compose de plusieurs rubriques : 
1.Présentation de l’Amicale 
2.Les Statuts de l’APFI (association loi de 1901)
3.Les Articles Originaux : cette rubrique vous propose 5 articles récents publiés par des membres de l’APFI accompagnés par l’image des timbres qui les illustrent.
4.Les Nouveautés d’Israël :  des détails sur les nouveaux timbres émis par l’état d’Israël
5.Les Nouveautés Judaïca : vous sont proposés ici les derniers timbres du monde entier ayant un rapport avec le judaïsme ainsi que des listings de timbres d’un pays, d’un thème ou d’un personnage.
6.Le Bulletin de l’APFI : vous trouverez sous cette rubrique quelques messages importants publiés dans le dernier bulletin de l’APFI ou dans les circulaires de liaisons.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Actualité
Actualité

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

E. M. Cioran (1911-1995)



A ceux qui se demandent « pourquoi y a-t-il quelque chose plutt que rien ? »
Cioran rpondrait : « Tout est superflu : le vide aurait suffi »

Les Syllogismes de l'amertume



Si nous croyons avec tant d'ingénuité aux idées, c'est que nous oublions qu'elles ont été conçues par des mamifères.

Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes.

Tout problème profane un mystère ; à son tour le problème est profané par sa solution.

Je ne vis que par ce qu'il est en mon pouvoir de mourrir quand bon me semblera : sans l'idée du suicide, je me serais tué depuis longtemps.

Les événements, ces tumeurs du temps...

L'homme se relèvera-t-il du coup mortel qu'il a porté à la vie ?

Il est des âmes que Dieu lui-même ne pourrait sauver, dût-il se mettre à genoux et prier.

Il n'est qu'un esprit lézardé pour concevoir des ouvertures sur l'Au-delà.

Dans cet univers provisoire, nos axiomes n'ont qu'une valeur de faits divers.

On cesse d'être jeune au moment où on ne choisit plus ses ennemis, où l'on se contente de ceux que l'on a sous la main.

Ces idées qui survolent l'espace et qui tout à coup, se heurtent aux parois du crâne.

"Je suis comme une marionnette cassée dont les yeux seraient tombés à l'intérieur" : ce propos d'un malade mental pèse plus lourd que l'ensemble des oeuvres d'introspection.


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques