www.philatelistes.net - Actualités philatéliques du mois d'Avril 2018
PHILAPOSTEL Bretagne
Collectionnez comme vous aimez! PHILAPOSTEL Bretagne regroupe les collectionneurs de notre belle région bretonne : multicollection timbres, cartes postales, capsules de champagne, marcophilie, etc.... 
Vous trouverez sur notre site les nouveautés, manifestations, et plusieurs chroniques en exclusivité : \"Les insolites de la collection\", \"Décalage : les PTT au 19è siècle\", \"Célèbre et collectionneur\", \"Multicollection\", \"Revue de presse\", \" Le monde des timbres ... les timbres du Monde\", ...
Inscrivez-vous (à droite sur la page d\'accueil)

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

ImprimerRetour

Actualités philatéliques du mois d'Avril 2018


Petites Annonces / Philatelic Classifieds
Nouveaux sites
Ventes sur offres
Evénements du mois
Revue de Presse
Recevoir cette lettre mensuelle gratuite par e-Mail ?
Receive this free monthly info by e-Mail?
Cliquez ici / click here

Anciens numéros de la lettre mensuelle


Pour consulter la lettre d'information du mois Visualisation de la lettre mensuelle au format :   page html   pdf 

EDITORIAL
( Avril 2018)

Ce mois-ci dans la presse

Dans Timbres Magazine, un intéressant article ("Une histoire belge qui fait datte") - poisson d'avril - sur les vignettes belges du Haggar, libellées en "dattes", un beau canular imaginé par nos amis belges le premier avril 1931. Sachez que pendant six ans la blague a perduré suscitant l'intérêt des collectionneurs (y compris en France) : faux timbres, faux pays, fausses surcharges, fausses cartes postales fausse Histoire, mais quel plaisir de lire cette production exceptionnelle et ses exégèses.
Dans L'Echo de la timbrologie outre les reportages photographiques qui montrent la vitalité de notre passion, j'ai relevé deux articles particulièrement bien illustrés : l'étude sur le 30c Orange Semeuse Camée, qui ravira les très nombreux spécialistes de la monographie au type Semeuse (beaucoup parmi nos visiteurs) et "Le premier tour du Monde aérien par des Français" : les plis présentés dans l'article montrent tout l’héroïsme de Dieudonné Costes et Joseph-Marie Le Brix, un périple soumis aux aléas météorologiques, techniques, politiques,... Passionnant !

La fête du timbre à ... Ajaccio

D'origine corse, j'ai beaucoup de fierté (bien que pour une fois, j'étais à Paris) de relayer cette information : La fête du timbre a eu un franc succès à ...Ajaccio.
Petit extrait de l'article :
« Une vraie passion
Si la philatélie est l’art de collectionner les timbres, c'est aussi un monde de passionnés. Les collections sont infinies et ont traversé les époques. C'est ce que montre l'exposition présentée par l'association Philapostel Corse ainsi que les cartes postales présentées aux visiteurs. "Le timbre est l'ADN de la poste" a souligné Sandrine Andreani, Directrice de Projet Communication de la Poste, «Autrefois, le timbre était le seul vecteur qui permettait de pouvoir faire cet échange de courriers. Avec le temps, de beaux timbres sont apparus si bien que certains timbres aujourd'hui sont très recherchés. La poste n'a de cesse de renouveler les variétés de timbres."
On peut se demander si cette passion se perd, y a t-il une relève ? René Frappa, président de Philapostel Corse, l'association des collectionneurs de la Poste et d'Orange explique : « Autrefois les enfants collectionnaient les timbres des l’âge de cinq ou six ans, aujourd’hui bien moins qu’hier, la concurrence est dure avec les jeux vidéos et Internet. » Il n'en garde pas moins l'espoir que les jeunes s'y intéressent de près. Des ateliers créatifs sont d'ailleurs proposés à la fête, et permettent aux plus jeunes de venir s’initier à la philatélie tout en s’amusant. Les animateurs leur expliquent comment mettre en scène leur passion en apprenant à décoller des timbres, les classer. Un bureau temporaire et des lots à gagner »...
www.corsenetinfos.corsica
ainsi que le site de Philapostel Corse :
philapostelcorse.monsite-orange.fr

Philatélie, image de marque, nouveaux usages... le timbre un objet en pleine mutation

Louis Delatronchette, publie dans le Figaro, un article sur le timbre dans notre société.
« L'événement a une saveur «vintage» à l'heure des réseaux sociaux et de leur messagerie instantanée. D'ailleurs, cette année la Fête du timbre aura pour thème les voitures anciennes, un autre clin d'œil au temps qui passe. «Il est clair qu'avec la concurrence d'Internet, à terme, il y aura de moins en moins de correspondance papier», déplore Claude Desarménien. «Toutefois, je pense que le timbre a encore de l'avenir», poursuit-il. En 2017, La Poste a émis près de 5,88 milliards de timbres au total, dont un milliard de Marianne - les vignettes rouges, vertes et grises — et environs 400 millions de carnets de douze «beaux timbres», auxquels il faut ajouter quelque 80 millions de timbres de collection. «Environs 65% des lettres sont affranchis avec des timbres verts et 35% avec des timbres rouges», précise La Poste. «Les usagers plébiscitent de plus en plus le timbre vert car il est écologique et moins cher», indique l'entreprise.
Le prix du timbre rouge a augmenté de 40% en dix ans (...)
Pour autant, le déclin du papier ne semble pas atténuer la passion des philatélistes. «Je pense que le timbre a évolué, aujourd'hui les timbres sont modernes», déclare le président de la Fédération française des associations philatéliques. À l'occasion de la Fête du timbre, une série sur quatre ans de vignettes dédiées aux vieilles voitures va être mise en vente.»

Voir : Le Figaro

CES TIMBRES SONT DES FAUX. SAUREZ-VOUS DIRE POURQUOI ?

Sur le site de la CNEP, en partenariat avec la maison Calves, testez vos connaissances philatéliques !
www.cnep.fr

Rendez-vous au Salon philatélique de Printemps, du 6 au 8 avril à Sorgues !

(Communication de François Farcigny, Président de la C.N.E.P. )
La saison du printemps arrive bientôt et, dans quelques jours, ce sera au tour du 39e salon philatélique de Printemps organisé par la C.N.EP. Il se déroulera cette année à Sorgues dans le Vaucluse. Après Nîmes en 2002 et Aix-en- Provence en 2005, nous retrouvons cette belle région du sud-est de la France pour un rendez-vous régional important à la rencontre des collectionneurs.
25 négociants présenteront leurs spécialités dont le nouveau bloc CNEP et La Poste mettra en vente en avant-première le timbre et la vignette LISA sur la ville de Sorgues. Trois nouveautés réalisées par l’artiste Sophie Beaujard qui sera présente sur le stand de l’Association du Timbre Gravé pour les séances de dédicaces. Nos remerciements vont d’ores et déjà à Monsieur Le Maire et à l’association philatélique Pont de Sorgo Philatélie pour leur implication. Nous vous y attendons nombreux du vendredi 6 au dimanche 8 avril 2018 de 10h à 18h (sauf le 8 jusqu’à 17h), salle des fêtes, av Pablo Picasso à Sorgues.

Le site philatélique du 1f50 Bersier complètement "relooké"

C'est une réussite : Max Derouen a entièrement remis à neuf son site internet. L'un des plus anciens du web : 1985 !
Je le laisse parler pour vous dire mieux que moi cet effort considérable que constitue la refonte technique d'un site internet.
« Aujourd'hui, malgré ces divers rafraichissements, sa présentation était devenue un peu "ringarde".
Mais un re-looking, c'est plusieurs choses : c'est tout d'abord un changement de présentation mais c'est aussi l'occasion d'une mise à jour technique, et d'une refonte du contenu.
En ce qui conçerne la présentation c'est très net : la mode n'est plus aux frames, aux pages trop colorées, aux bordures en relief, aux boutons, aux gifs animés. Comme dans la décoration des maisons, la sobriété s'est imposée dans les pages Web avec des couleurs claires : blanc, gris, beige avec de simples touches de couleurs pour dynamiser. J'ai juste gardé le brun pour rappeler la couleur du timbre qui est à l'origine de ce site.
Du côté de la technique, il faut se souvenir que l'on est passé de modems à 1200 bauds à l'ADSL et maintenant la fibre. La vitesse d'affichage n'est plus un problème aujourd'hui. Mais, il y a 20 ans, il fallait utiliser de petites images très compressées pour éviter les chargements de pages interminables. De l'HTML pur, on est passé au PHP et au CSS, qui autorisent des pages plus dynamiques et des styles plus élaborés. Les écrans et les scanners eux-même ont beaucoup progréssé en qualité.
Enfin, en ce qui conçerne le contenu, les progrès techniques évoqués ci-dessus autorisent maintenant des images plus nombreuses, plus grandes, et avec une définition beaucoup plus intéressante. Et puis, avec le temps la collection s'est complétée et la connaissance du sujet a suivi. Les ventes sur le Net ont facilité la recherche de pièces particulières dont je n'avais même pas idée il y a 20 ans !
C'est dans cet esprit qu'à été élaborée cette nouvelle version dont voici les principales inovations.
- Une présentation plus claire.
- Des photos plus grandes et plus nombreuses (1050 images contre 580 dans l'ancienne version).
- Suppression de la notion de "valeur" trop fluctuante dans le temps.
- Une nouvelle section sur les autres timbres au type Pétain en France.
- Plus d'éléments historiques illustrés notamment par de nombreux articles de journaux d'époque.
- Une partie "Bonus", réservée à des "à-côtés" de cette collection.
- Un moteur de recherche.
- Des menus déroulants.
Et sans doute encore quelques autres à venir... » (Max Derouen)
Voir : 1f50bersier.free.fr

Sur Delcampe Blog

Une nouveauté : Delcampe lance sa newsletter sur mesure
Delcampe vous propose de sélectionner vous-même les articles que contiendront vos futures newsletters. Pour mettre en oeuvre cette fonctionnalité, Rendez-vous sur la page de sélection (Compte / Mes paramètres / Emails / Mes emails généraux ) pour déterminer vous-même les sujets qui vous intéressent.
Et ce mois-ci, pour ceux qui s'intéressent à la poste enfantine, vous trouverez une présentation illustrée de cette thématique dans le dernier bulletin de Delcampe du mois de mars 2018.
Ces petites vignettes destinées à des jeux pour les enfants reprennent dans plusieurs pays les vrais timbres dans un plus petit format. Ils complètent ainsi les collections monographiques merson (plusieurs exemples sur coppoweb)
Voir : Blog Delcampe

Au Club Philatélique Français de Paris en Avril 2018

la prochaine réunion aura lieu le Mardi 10 avril 2018 de 18:30 à 21:00 au Sénat
Dominique Sollin nous fera un exposé sur les cartes postales au Palais du Luxembourg.
Rappel : Si vous habitez Paris ou la région IDF, que vous vous intéressez à l'histoire postale, à la philatélie, vous pouvez agrandir le Cercle en postulant comme membre, la cotisation - modeste - de 40 euros. (Vous trouverez le bulletin d'inscription sur le site)
Les 40 euros sont essentiellement destinés à couvrir les frais de location des salons de l'Hôtel Bedford (Métro Madeleine).
Les réunions ont lieu, sauf rares exceptions (exemple Sénat) à 19 heures 30, le second mardi de chaque mois à l'hôtel Bedford.

Association Philatélique Auxerroise

L'APA a édité avec le Club Cartophile de l'Yonne une brochure de 80 pages sur la Grande Guerre dans l'Yonne. Abondamment illustrée de cartes postales et de photos, cette publication récapitule les formations sanitaires, les différentes unités présentes dans le département de l'Yonne. Bien sûr, on retrouvera les marques postales des hôpitaux militaires, les franchises des compagnies présentes dans ce département de l'arrière, mais aussi un sujet peu connu, celui des GVC (Gardes Voie de Communication).
L'Après-guerre avec les monuments et les fêtes, les prisonniers de guerre et les fusillés pour l'exemple tous ces sujets sont évoqués. Ce bulletin est vente auprès de l'APA pour 10 €, les frais de port sont de 3,50 €.
Voir : ami.phila.auxerre.monsite-orange.fr

LES TIMBRES DU MOIS
 
( Avril 2018)
Capitales Européennes - Tallinn
© Phil@poste
23 Avril 2018
Capitales Européennes - Tallinn
 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Valeur faciale : 4 x 1,20 euro = 4,80 euros 
Sites et monuments
Création de Broll & Prascida
Imprimé en : héliogravure

Bloc de 4 timbres à 1,20 euro
(d'après le communiqué de presse de La Poste)
Entourée de murailles formidablement conservées, la ville de Tallinn est surmontée du château de Toompea, l'ancienne forteresse remaniée à l'époque de Catherine II devenue parlement du pays. Elle possède aussi des joyaux tels que l'éblouissante cathédrale Alexandre-Nevski qui symbolise l'influence tsariste en Estonie. Mais c'est surtout dans ses rues médiévales, dans le prolongement de la porte de Viru qui constituait l'avant-poste d'un système de défense au XIV e siècle, ou sur la place de l'Hôtel de ville avec ses demeures raffinées et ses commerces, que s'organise la vie de la cité, ses festivals, ses marchés, suivant des traditions qui remontent aux origines. Son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Sur Wikipédia :
Tallinn, est la capitale de l'Estonie et le principal port du pays (port marchand de Muuga, port passager Vanasadam). Elle est située sur la côte du golfe de Finlande, qui fait partie de la mer Baltique. Son ancien nom, en usage jusqu’en décembre 1918, est Reval à l'allemande, ou Revel à la russe, qu’on désignait alors en français « Réval ».
Au 1er juin 2016, la ville comptait environ 447 414 habitants (Tallinnois), ce qui en fait la plus grande ville d'Estonie, sur un territoire de 159,2 km2.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici
Salon philatélique de Printemps : Sorgues
© Phil@poste
09 Avril 2018
Salon philatélique de Printemps : Sorgues
 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Valeur faciale : 0,95 euro 
Sites et monuments
Création et gravure : Sophie Beaujard
Imprimé en : taille-douce

Feuilles de 40 timbres
(d'après le communiqué de presse de La Poste)
Le timbre représente au centre l'Hôtel de ville érigé au XIXe siècle, les roues à aubes rappellent toute l'importance de l'eau dans le développement industriel de Sorgues et enfin le pont des arméniers, inscrit aux monuments historiques depuis 2001.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici
Sosthène Mortenol 1859-1930
© Phil@poste
16 Avril 2018
Sosthène Mortenol 1859-1930
 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Valeur faciale : 1,20 euro 
Personnages illustres
Création d'Eloïse Oddos
Imprimé en : mixte offset/taille-douce

Feuilles de 48 timbres
Sosthène Héliodore Camille Mortenol (29 novembre 1859-22 décembre 1930) est un officier supérieur guadeloupéen, défenseur de Paris et capitaine de vaisseau.
En 1877, Camille obtient son baccalauréat es Sciences et prépare le concours d'entrée à l'École polytechnique. Il le réussit en 1880, il est reçu 19e (sur 209 candidats) : il fait partie de la promotion X1880.
(...) Au début de la Première Guerre mondiale, Camille Mortenol est toujours en poste à Brest. Mais, lorsque la menace allemande pèse sur la capitale, les autorités militaires, à l'initiative du général Gallieni, gouverneur militaire de Paris, font appel à lui (1915). En 1915, ils confient à Mortenol la direction du service d'aviation maritime du camp retranché de Paris, en fait la responsabilité de la défense antiaérienne de Paris. C'est donc à un officier de marine, ayant une qualification de torpilleur, que la direction de la Défense contre-aéronefs (DCA) du Camp retranché de Paris a été confiée. Mortenol aurait notamment utilisé les projecteurs de grande puissance pour déceler les avions allemands qui attaquaient la nuit. Le professeur Oriol n'hésite pas à écrire dans un ouvrage sur Les hommes célèbres de la Guadeloupe que « c'est à lui et à Gallieni que Paris doit son salut ». En 1917, alors qu'il a atteint l'âge de la retraite, Mortenol est maintenu dans ses fonctions et nommé colonel d'artillerie de réserve. Il est démobilisé le 15 mai 1919 et définitivement rayé des cadres de l'armée le 10 janvier 1925. En reconnaissance des services rendus à la patrie, il est promu au grade de commandeur de la Légion d'honneur, le 16 juin 1920, avec la citation suivante : « Officier supérieur du plus grand mérite, à son poste jour et nuit pour veiller sur Paris, assure ses fonctions avec un rare dévouement et une compétence éclairée ». Mortenol est décrit par un journal, L'Effort colonial, comme un officier supérieur aussi distingué que cultivé. Mais le même journal reconnaît que la récompense a été tardive. Mortenol vécut sa retraite à Paris où il mourut le 22 décembre 1930.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici
Carnet de France
© Phil@poste
01 Avril 2018
Carnet de France
 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Valeur faciale : 8 x 1,3 euro = 10,40 euros 
Sites et monuments
Mise en page de Corinne Salvi
Imprimé en : héliogravure

Attention : carnet émis le 26 mars 2018


Carnet de 8 timbres autocollants "Monde" (20g destination Internationale)
Plusieurs paysages de France illustrent ce carnet : Deauville, Chaîne des Puys, Dune du Pilat, la tour Eiffel et la tour Montparnasse, les vignobles de Bourgogne, le massif du Mont-Blanc, les Alpes de Haute-Provence, Belle-Île-en-Mer

Métiers d art : maroquinier
© Phil@poste
03 Avril 2018
Métiers d'art : maroquinier
 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Valeur faciale : 1,30 euro 
Commémoratifs divers
Création de Florence Gendre
Gravure de Pierre Albuisson
Imprimé en : taille-douce

Feuilles de 30 timbres
Le mot maroquinerie est un terme issu du mot maroquin qui désigne un cuir provenant de peaux chèvres et de boucs, dont le tannage a été inventé au Maroc.
La maroquinerie concerne alors la confection de sacs, de portefeuilles, de porte-monnaie, ceintures, bijoux, etc. Ces objets deviennent d'indispensables accessoires du quotidien qui résistent au temps et aux chocs. Certains s'accordent à dire que le temps confère élégance et patine aux cuirs de toutes les époques et de toutes les civilisations.
Les objets de maroquinerie sont créés avec des cuirs multiples. On distingue les peaux classiques : le Box (ou cuir de veau), le cuir de boeuf ou de vache, le cordovan (ou cuir de chevreau originellement, maintenant cuir de cheval) et les peaux exotiques: de mammifères (éléphant, buffle, etc.), de reptiles (crocodile, serpent, etc.) et de poissons (galuchat, requin, raie, etc.).
Le travail du cuir existe depuis la préhistoire, le cuir étant une des premières ressources pour l'Homme. Elle s'est peu à peu développée, devenant une industrie à part entière, avec des maisons mondialement connues pour leurs créations artisanales. Par ailleurs, de par sa diversité de produit, la maroquinerie englobe une multitude de métiers divers, très spécialisés. Ces métiers font face aux changements de la société, ils doivent donc être en adéquation avec les nouveautés.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici





Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques